samedi, août 09, 2014

Manifestation à Bruxelles le 6 août 2014 pour les chrétiens d'Orient



La personne avec le turban blanc aux côtés des prêtres chrétiens orientaux en tête de la manifestation est le cheykh Assaad Ballouk, d'origine libanaise (Baalbek), ancien responsable de la mosquée (chiite) Houda à Laeken. Aucun média belge n'a souligné sa présence, ce alors qu'il était bien visible et qu'il a pris la parole à la tribune pour dénoncer comme contraire aux préceptes islamiques les exactions de Daesh. Les "journalistes" belges, notamment de Belga, ont seulement mis en évidence de cette manifestation qu'un de deux voyous haineux pro-Daesh a été arrêté par la police et qu'un dignitaire catholique intégriste était présent. RTL-TVI a grossièrement sous-estimé le nombre de participants (500 selon RTL-TVI, 1.100 selon la police, 2.000 selon les organisateurs).

Parmi les manifestants non chrétiens, il y avait également Isabelle-Soumaya Praile, ancienne vice-présidente (chiite) de l'Exécutif des musulmans de Belgique, Bahar Kimyongür, militant politique d'origine turque (alaouite), Farid Kessas, ancien conseiller communal CDH de Saint-Josse, d'origine algérienne (musulman sunnite), et Rachid Zegzaoui, blogueur-vidéaste, ancien candidat du Parti jeune musulman et d'Egalité, qui est l'auteur de la vidéo sur cette manifestation. 

[mise à jour 10/08] Nahro Beth-Kinne, président de l'Institut assyrien de Belgique précise qu'il y avait des élus, Firyat Kaplan et Nicolas Stassen du FDF, et Zoé Genot d'Ecolo. Outre, bien sûr Yusuf Benhur Ergen, conseiller communal CDH et organisateur de la manifestation, et l'ancien conseiller communal (2000-2012) CDH Ibrahim Erkan.
[mise à jour 11/09] Gerolf Annemans, président du Vlaams Belang, était également présent. Aucun élu MR, PS, ni d'un autre parti flamand.

  video



A la cérémonie qui s'était déroulée quelques jours plus tôt, le 28 juillet, à la basilique de Koekelberg (voir photos et courtes vidéos),  les seuls politiciens présents étaient des élus du CDH, Joëlle Milquet, Georges Dallemagne, Hervé Doyen et évidemment des élus ou anciens élus communaux chrétiens d'Orient, tous CDH, Yusuf Benhur Ergen, Serop Muradyan et Ibrahim Erkan. Le Président du Comité des Arméniens de Belgique, Michel Mahmourian, était également présent.

Une pétition initiée par des militants progressistes franco-maghrébins en solidarité avec les chrétiens d'Orient, pourtant rediffusée par mail via Suffrage universel et via Facebook, n'a été signée en Belgique que par:
  • Nahro Beth Kinne, président de l'Institut Assyrien de Belgique
  • Mohammed Boukourna, ancien député fédéral
  • Mohamed Boulif, ancien président de l'Exécutif des musulmans
  • Ghezala Cherifi, ancienne conseillère communale, président de LABA
  • Fathi Elhadjali, Militant associatif du CVDT
  • Tamimount Essaïdi, ancienne échevine
  • Derwish Ferho, directeur de l'Institut kurde de Bruxelles
  • Younous Lamghari, chercheur à l'ULB
  • Khalid Zian, conseiller communal

  • CVDT (Comité de vigilance pour la démocratie en Tunisie)
  • LABA (Les amitiés belgo-algériennes)

Aucun commentaire: