samedi, novembre 13, 2010

Communiqué PADS sur l'agression d'Ahmed Marzouki à Bruxelles









فرع بلجيكاSection de Belgique


Communiqué

Nous avons appris avec stupéfaction par les médias que, ce mercredi 10 novembre 2010, Monsieur Ahmed Marzouki, survivant du mouroir de Tazmamart, a été agressé en début de soirée dans les rues de Bruxelles par deux inconnus qui l'ont roué de coups et insulté en dialecte marocain.

Le récit de Monsieur Ahmed Marzouki, tel qu’il est rapporté par les médias, nous renvoie aux opérations commando des années de plomb, dont beaucoup de citoyens ont été victimes pour leur unique sympathie avec les opposants au régime makhzanien.

Monsieur Ahmed Marzouki est invité en Belgique pour la présentation du film « TAZMAMART rencontre d’un ancien détenu » et d’une série de conférences en tant que victime et survivant du sinistre bagne de Tazmamart et sur l'évolution des droits humains au Maroc.

Les pratiques du Makhzen ont été édulcorées mais en réalité n’ont jamais changé; les menaces, les intimidations, les agressions, les arrestations et les disparitions continuent.

Nous, militants du PADS fédération d’Europe-section de Belgique, dénonçons avec force ces pratiques d’unautre temps.

Nous soutenons le combat de Monsieur Ahmed Marzouki pour sa dignité et la dignité de ses camarades.

Nous sollicitons des autorités belges de faire toute la lumière sur cet acte odieux et de poursuivre les coupables.

Pour finir avec ces pratiques moyenne-âgeuses, nous lançons un appel à tous les militants marocains épris de liberté et de justice, préoccupés du devenir du Maroc et de son peuple, de s’engager dans une lutte unitaire pour une constitution démocratique émanant du peuple et pour le peuple, qui garantirait la véritable séparation des pouvoirs, seule garante de la souveraineté du peuple marocain et qui préserverait la dignité du citoyen marocain où que soit son lieu de résidence.

Bruxelles 12 novembre 2010

contact: Fadi BENADDI [mailto:benaddi.fadi@skynet.be]

vendredi, octobre 22, 2010

Allemagne - Poursuite du débat sur l’intégration

Poursuite du débat sur l’intégration

« La chancelière répond aux attentes de l’aile conservatrice de son parti et se retrouve
en butte au mécontentement du FDP », écrit le Handelsblatt qui souligne que « Mme Merkel
est sortie ce week-end de sa coquille en se positionnant d’une manière étonnamment claire sur
des sujets majeurs ». S’exprimant devant la « Junge Union », l’organisation des jeunes de la
CDU/CSU à Potsdam, Mme Merkel a ainsi appelé les immigrés à s'intégrer et à adopter la
culture et les valeurs allemandes tout en déclarant que le modèle de société multiculturelle
avait « totalement échoué ». En agissant ainsi, « la chancelière s’oppose au sentiment de
résignation qui se répand progressivement dans la CDU et répond aussi aux spéculations sur
sa succession, à la joie secrète mais perceptible de la défaite, alimentée par l’espoir de
l’arrivée d’un sauveur nommé zu Guttenberg », observe la Süddeutsche Zeitung.
La chancelière entame un nouveau débat sur la « Leitkultur » (« culture de
référence »), estime de son côté le Tagesspiegel. En matière de recherche génétique, elle s’est
prononcée contre le recours au diagnostic préimplantatoire qui a les faveurs du FDP et de
certains responsables de son parti. Le Handelsblatt souligne que le FDP est heurté par la
tentative de la chancelière d’apporter des réponses à la CDU qui lui reproche de délaisser la
composante conservatrice du parti.

Visite d’Etat du président fédéral en Turquie

« La chrétienté fait partie de la Turquie » : cette phrase miroir de celle prononcée par
le président fédéral le 3 octobre (« l’islam fait partie de l’Allemagne ») fait les gros titres des
principaux quotidiens au lendemain du discours prononcé par le président fédéral devant les
députés turcs. Toutes tendances confondues, la prestation de M. Wulff déclenche un concert
de louanges: « merci, Monsieur le Président » (Tageszeitung), « réconcilier au lieu de
diviser » (Frankfurter Rundschau), « le Président joue les intégrateurs » (Süddeutsche
Zeitung), « dépasse les résistances religieuses » (Berliner Morgenpost), dans un discours
« poli, mais ferme » (Die Welt), « clair et libre de tout ressentiment et de toute
instrumentalisation politique » (Berliner Zeitung). Seule la FAZ critique les déclarations du
président fédéral qu’elle qualifie de lapalissades pouvant « uniquement être considérées
comme courageuses dans le contexte d’un débat ouvert après des années de tabou »./.


M. WULFF EST À ISTANBUL
Le président allemand quittera la Turquie dans les heures tardives
www.trtfrench.com Posted 22.10.2010 14:06:26 UTC
Updated 22.10.2010 14:06:26 UTC

Le président allemand Christina Wulff est à Istanbul, dernière arrête de sa visite en Turquie.

M. Wulff a rencontré le patriarche grec Bartholomée à Istanbul.

Le président hôte a premièrement visité l'église où il a été informé par les responsables.

Ensuite, le chef d'Etat allemand s'est entretenu avec le patriarche grec Bartholomée.

La prochaine destination du président allemand a été la mosquée Sultanahmet. Le vice-mufti d'Istanbul Mehmet Aşık et l'imam de la mosquée Emrullah Hatipoğlu ont informé le leader allemand sur l'édifice.

Visitant ensuite le musée St. Sophie, M. Wulff participera avec le chef d'Etat Abdullah Gül, à la cérémonie de la pose de la première pierre de l'université turco-allemande à Beykoz.

Le président allemand quittera la Turquie dans les heures tardives.


voir aussi: Le “multikulti” a-t-il échoué ?

samedi, octobre 16, 2010

Pourrissement du débat sur l'"intégration" en Allemagne

Revue hebdomadaire de la presse allemande en langue française, éditée par l’Ambassade de France en Allemagne - 15.10.10

Poursuite du débat sur l’intégration

Les propos du président de la CSU à l’hebdomadaire Focus (« nous n’avons pas besoin d’immigration supplémentaire en provenance d’autres milieux culturels ») ont continué cette semaine à alimenter le débat sur l’intégration. Les commentateurs reprochent à M. Seehofer qui, du point de vue de la Frankfurter Allgemeine Zeitung, « n’apporte aucune réponse, même approximative, au changement démographique », d’exciter la fibre populiste et de surfer sur la vague xénophobe déclenchée par le livre très contesté de Thilo Sarrazin.

La presse note aussi que le soutien apporté au président de la CSU par la chancelière a surpris certains, alors même que Mme Böhmer, ministre déléguée à l’intégration, s’est déclarée « choquée ». « Si Mme Merkel avait lu attentivement l’interview, elle n’aurait pu être d’accord avec les déclarations douteuses de M. Seehofer », estime la Frankfurter Rundschau. Le journal rapporte la mise au point faite par un porte-parole de la chancelière selon lequel Mme Merkel s’est entretenue longuement avec M. Seehofer, ce dernier lui ayant dit avoir à l’esprit, lors de l’interview, la question de la main d’œuvre qualifiée. La priorité doit, selon lui, être donnée à la formation en Allemagne avant le recours à l’immigration, une position en conformité avec celle de la chancelière.


Merkel: le modèle multiculturel en Allemagne a "totalement échoué"


BERLIN, 16 OCT 2010 | La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé samedi que le modèle d'une Allemagne multiculturelle, où cohabiteraient harmonieusement différentes cultures, avait "totalement échoué", alors que le débat sur l'immigration s'enflamme en Allemagne.


AFP | 16.10.2010 | 19:42

La chancelière allemande Angela Merkel a affirmé samedi que le modèle d'une Allemagne multiculturelle, où cohabiteraient harmonieusement différentes cultures, avait "totalement échoué", alors que le débat sur l'immigration s'enflamme en Allemagne.

L'Allemagne manque de main d'oeuvre qualifiée et ne peut pas se passer d'immigrants, mais ceux-ci doivent s'intégrer et adopter la culture et les valeurs allemandes, a-t-elle insisté dans un discours devant les Jeunesses de sa formation conservatrice.

Le credo "Multikulti" (multiculturel) --"Nous vivons maintenant côte à côte et nous nous en réjouissons"-- a échoué, selon elle. "Cette approche a échoué, totalement échoué", a martelé la chancelière devant le congrès des jeunes de son parti CDU et de son pendant bavarois CSU, à Potsdam près de Berlin.

Le débat sur l'immigration divise l'Allemagne depuis la publication d'un pamphlet d'un haut fonctionnaire, Thilo Sarrazin, qui sous le titre "L'Allemagne se défait", affirme que son pays "s'abrutit" sous le poids des immigrés musulmans.

La classe politique a condamné ses thèses mais selon les sondages une majorité des Allemands les approuvent. Une étude publiée cette semaine montre même que plus de 50% d'entre eux tolèrent mal les musulmans. Plus de 35% estiment que l'Allemagne est "submergée" par les étrangers et 10% que l'Allemagne devrait être dirigée "d'une main ferme" par un "Führer".

Mme Merkel semblait ainsi ménager l'aile libérale de sa formation et l'aile conservatrice, incarnée par le chef de la CSU, Horst Seehofer.

Ce dernier avait déjà lancé vendredi devant le même public: "Nous nous engageons pour la culture de référence allemande et contre le multiculturel. Le Multikulti est mort".

Tout en affirmant que l'Allemagne restait un pays ouvert au monde, Angela Merkel a estimé: "Nous n'avons pas besoin d'une immigration qui pèse sur notre système social".

Cependant, le pays ne pourra faire l'économie de spécialistes étrangers même s'il forme des chômeurs allemands, a estimé la chancelière.

Selon le président de la chambre de commerce et d'industrie allemande (DIHK), Hans Heinrich Driftmann, il manque à l'économie allemande environ 400.000 ingénieurs et personnels diplômés.

"Cela nous coûte environ 1% de croissance", a-t-il estimé dans le journal Welt am Sonntag à paraître dimanche, en plaidant pour une immigration qualifiée.

M. Seehofer avait fait scandale une semaine plus tôt en déclarant que son pays n'avait "plus besoin d'immigrants de pays aux cultures différentes, comme les Turcs et les Arabes", car s'intégrer "est au final plus difficile" pour eux.

Le chef du Conseil central des juifs d'Allemagne, Stephan Kramer, a estimé samedi que le discours tenu par M. Seehofer était "carrément irresponsable" et le débat sur l'intégration des immigrés "démesuré, hypocrite et hystérique".

mercredi, octobre 13, 2010

dimanche, octobre 03, 2010

Présidentielle: les Brésiliens votent aussi en Belgique

Près de 1.000 personnes sont attendues ce dimanche à l'ambassade du Brésil en Belgique pour élire le successeur de Lula. Les sondages donnent la candidate soutenue par le président, Dilma Roussef, comme grande gagnante.
"À peu près 46% des Brésiliens inscrits ont voté lors des élections de 2006", explique à Belga Leonardo Caio, responsable presse de l'ambassade. "Nous nous attendons à à peu près le même chiffre aujourd'hui, ce qui correspond à quelque 1.000 personnes". Ces chiffres contrastent avec les estimations de l'Office des étrangers, qui évalue la communauté brésilienne de Belgique à entre 10.000 et 50.000 individus. Le vote est obligatoire au Brésil, ne pas se rendre aux urnes peut avoir des conséquences importantes, comme l'impossibilité de renouveler son passeport ou concourir à des postes publics. "Nous faisons notre possible pour divulguer l'information, après, c'est aux gens de venir s'enregistrer ! ", ajoute Leonardo Caio, en rappelant que le fait d'être irrégulier en Belgique n'empêche pas de participer au scrutin. Les bureaux de vote en Belgique ferment à 17h00. Les résultats seront connus très rapidement grâce au vote électronique, puis transmis à Brásilia. Le Brésil, avec ses plus de 130 millions d'habitants, élira peut-être dès le premier tour une femme à la tête de l'Etat, une première pour ce pays. (VIM)

mercredi, juillet 21, 2010

Belgique - Chaises musicales turco-socialistes au Sénat

Au SP.A (socialistes flamands), la sénatrice de communauté (désignée par le Parlement communautaire flamand en son sein) Fatma Pehlivan (échevine à Gand depuis 2006) a été remplacée le 13 juillet 2010 par Güler Turan (conseillère communale à Anvers depuis 2006).

La première, qui avait été sénatrice en 2001-2003, 2003-2007 et 2009-2010, a un diplôme de régente en coupe-couture, la seconde, députée régionale depuis 2009, est une avocate d'affaires qui a son propre cabinet depuis 2002.

Güler Turan est anversoise mais née à Gand en 1975 dans une famille originaire d'Emirdag, Fatma Pehlivan est gantoise, née à Istanbul en 1957 d'une famille originaire de Macédoine qui avait émigré à Gand en 1966.

Mardi 20 juillet, le nouveau sénat a été installé au complet, élus directs, suppléants appelés à siéger, sénateurs de communauté et sénateurs cooptés.

Les seuls sénateurs élus directs d'origine non-européenne sont les socialistes francophones Hassan Bousetta, né en 1970 à Hasselt dans une famille originaire du Maroc, et Fatiha Saïdi, née en 1961 à Oran dans une famille d'origine marocaine.

Olga Zrihen, née à Casablanca en 1953 dans une famille juive marocaine, est à nouveau sénatrice de communauté, également pour le PS.

Zakia Khattabi, née à Saint-Josse en 1976 dans une famille d'origine marocaine, députée régionale bruxelloise depuis 2009, a elle été redésignée sénatrice de communauté par Ecolo.

Par ailleurs, Ahmed Laaouej, né à Beyne-Heusay (Liège) en 1969 dans une famille d'origine marocaine, est un des deux sénateurs cooptés par le PS.

Au total, il y a donc désormais cinq sénateurs d'origine marocaine et une d'origine turque, soit 8,45 % des 71 sénateurs belges non héréditaires (les trois enfants du monarque actuel sont membres de droit du Sénat).

jeudi, juillet 01, 2010

Députés néerlandais d'origine non-européenne après les élections du 9 juin 2010

source brute: députés ayant presté serment le 17 juin 2010 suite aux élections du 9 juin 2010
sources concernant les origines: recherches via google par Pierre-Yves LAMBERT
statistiques de 2010 sur les députés allochtones non-occidentaux et sur les femmes députées: Instituut voor Publiek en Politiek (IPP), "Meer allochtonen en vrouwen in de Tweede Kamer", 16 juni 2010
statistiques de 2006 sur les députés allochtones non-occidentaux et sur les femmes députées: Instituut voor Publiek en Politiek, Vrouwen en allochtonen in de nieuw gekozen Tweede Kamer 2006, Amsterdam, 30 novembre 2006 (traduction sur Suffrage universel)

L'IPP fait observer qu'avec 11,3% de députés d'origine non-européenne contre 8% en 2006 (de 12 à 17 députés), les allochtones non-occidentaux sont pour la première fois équitablement représentés à la Chambre des députés, puisqu'ils constituent 11,2% de la population néerlandaise.

1) sept nouveaux élus d'origine non-européenne (parmi les 57 - sur 150 - qui n'avaient jamais été députés précédemment)

- Malik AZMANI (VVD, parti libéral de droite), d'origine mixte maroco-néerlandaise
- Metin CELIK (PvdA, parti travailliste), d'origine turque
- Arjan EL FASSED (Groenlinks, Verts), d'origine mixte palestino-néerlandaise
- Wassila HACHCHI (D66, libéraux de centre-gauche), d'origine marocaine
- Tanja JADNANANSING (PvdA, parti travailliste), d'origine surinamienne
- Ahmed MARCOUCH (PvdA, parti travailliste), d'origine marocaine
- James SHARPE (PVV, parti populiste de droite), d'origine afro-antillaise (et habite en Roumanie)



- Coskun CORUZ (CDA, démocrates-chrétiens de droite), d'origine turque
- Kathlen FERRIER (CDA, démocrates-chrétiens de droite), d'origine surinamienne
- Nebahat ALBAYRAK (PvdA, parti travailliste), d'origine turque, secrétaire d'Etat jusqu'à la chute du gouvernement en mai 2010
- Khadija ARIB (PvdA, parti travailliste), d'origine marocaine
- Farshad BASHIR (SP, populistes marxistes), d'origine afghane
- Sadet KARABULUT (SP, populistes marxistes), d'origine turque
- Tofik DIBI (Groenlinks, Verts), d'origine marocaine (mais fait partie de la direction d'une organisation de travailleurs turcs, ancien trotskyste)
- Mariko PETERS (Groenlinks, Verts), d'origine mixte néerlando-japonaise, née aux Etats-Unis
- Cynthia ORTEGA-MARTIJN (ChristenUnie, fondamentalistes chrétiens, socio-économiquement de gauche), d'origine afro-antillaise
- Fatma KOSER-KAYA (D66, libéraux de centre-gauche), d'origine turque

-> sur 150 députés, 17 d'origine non-européenne:
- 5 d'origine marocaine dont 3 nouveaux
- 5 d'origine turque dont 1 nouveau
- 2 d'origine surinamienne dont 1 nouvelle
- 1 d'origine afghane
- 2 d'origine afro-antillaise dont 1 nouveau
- 1 d'origine japonaise
- 1 d'origine palestinienne (nouveau)

- sur 31 libéraux de droite (VVD), 1 député d'origine non-européenne (issu d'un couple mixte)
- sur 24 populistes de droite (PVV de Geert Wilders), 1 d'origine non-européenne
- sur 30 députés travaillistes (PvdA), au moins 5 d'origine non-européenne
- sur 21 démocrates-chrétiens de droite (CDA), 2 d'origine non-européenne
- sur 15 marxistes populistes (SP), 2 d'origine non-européenne
- sur 10 libéraux de centre-gauche (D66), 2 d'origine non-européenne
- sur 10 verts (Groenlinks), 3 d'origine non-européenne
- sur 5 fondamentalistes chrétiens (CU), 1 d'origine non-européenne
- sur 2 animalistes (PvdA), aucun d'origine non-européenne
- sur 2 fondamentalistes chrétiens radicaux (SGP), aucun d'origine non-européenne

vendredi, juin 18, 2010

Test de proximité avec les partis

U heeft de meeste punten van overeenkomst met Groen! = vous avez le plus de points d'accord avec Groen! (les Verts flamands)

overeenkomsten = points d'accord
twistpunten = points de désaccord
geen mening = pas d'opinion

eens = d'accord
oneens = pas d'accord
belangrijk voor u = important pour vous



(je précise qu'en réalité je n'ai pas du tout été voter en 2010 pour protester contre le vote à l'unanimité moins deux abstentions de la "loi anti voile intégral" contre les recommandations d'Amnesty International et de Human Rights Watch e.a.)

dimanche, juin 13, 2010

Premiers résultats des élections législatives belges

Premiers résultats des élections législatives belges

Pierre-Yves Lambert, Suffrage Universel, 13 juin 2010, 23h18 + mise à jour 14 juin 10h45 (en caractères gras)
photos: P.Y.L., sauf tract de Fatima Ahallouch (site du MJS) et tract de la N-VA de 2007 pour Nadia Sminate (blog d'un autre candidat N-VA)

voir aussi (Suffrage Universel 22 mai 2010) Belgique - Quatre candidats d'origine marocaine ou t urque en bonne position pour les élections législatives f édérales de juin 2010 et les résultats officiels sur http://elections2010.belgium.be

Il manque encore beaucoup de cantons, mais il y aura quelques surprises si les résultats partiels sont confortés par les dépouillements suivants.


De toute façon sur l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde à la Chambre, la seule élue directe d'origine marocaine sera Nadia Sminate pour la N-VA (elle est conseillère communale à Londerzeel depuis 2006) et, comme prévu, le deuxième suppléant Rachid Madrane (ancien député régional de 2004 à 2009, échevin à Etterbeek depuis mars 2010) siègera d'office pour le PS, en remplacement d'un des d(deux ministres élus, Picqué et Onkelinx. Fouad Lahssaini, premier suppléant Ecolo, remplacera probablement Olivier Deleuze si Ecolo entre au gouvernement. L'élection de Nadia Sminate n'était pas prévisible, c'est le bond en avant de son parti qui lui permettra de siéger à la Chambre.

(13/06 23h37) Entretemps, le PS est crédité d'un quatrième siège pour Bruxelles-Hal-Vilvorde (toujours provisoire, il y a apparentement avec le Brabant wallon) et Fadila Laanan serait donc élue (Emir Kir, troisième en voix derrière Laurette Onkelinx et Charles Picqué, n'arrive pas à dépasser Fadila Laanan et Yvan Mayeur, mieux placés que lui sur la liste initiale et bénéficiant donc du "pot commun").

(14/06 10h45) Dans l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde, Fadila Laanan (3ème sur la liste, 15.222 voix, 4ème en voix), ministre dans le gouvernement de la Communauté française figure parmi les quatre élus du PS, dont deux autres sont également ministres en exercice, trois suppléants, dont Rachid Madrane (2ème suppléant sur la liste, 6.318 voix), vont donc siéger effectivement. Emir Kir, secrétaire d'Etat (sous-ministre) dans le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, obtient le troisième score de la liste PS (4ème sur la liste, 17.294 voix, 3ème en voix) mais, comme prévu, Charles Picqué, son ministre-président, est élu (27.127 voix) malgré sa 22ème place, en queue de liste. Parmi les suppléants, un échevin de Saint-Josse, Mohamed Jabour, dont c'était la première candidature à une élection autre que communale (il est échevin depuis 2000), remonte en voix de la 6ème place parmi les suppléants à la troisième en voix parmi les suppléants (6.242 voix), mais la dévolution des voix ("case de tête") profite à la 3ème suppléante de la liste, Isabelle Emmery (3.305 voix), ex-députée régionale, qui conserve donc cette 3ème suppléance, M. Jabour passe dans l'ordre officiel de la 6ème à la 4ème suppléance.

L'élection de Nadia Sminate (2ème sur la liste, 8.84 voix, 2ème en voix) sur la liste N-VA (3 sièges) se confirme, toujours dans l'arrondissement de Bruxelles-Hal-Vilvorde.

Dans la circonscription francophone du Sénat, grosse surprise, non seulement Hassan Bousetta (conseiller communal à Liège depuis 2006) serait élu, mais également Fatiha Saïdi (députée régionale bruxelloise depuis 1999, Ecolo puis PS, échevine à Evere depuis 2006).

(14/06 10h45) Au Sénat, l'élection d'Hassan Bousetta (4ème sur la liste, 35.817 voix, 6ème effectif en voix) et celle de Fatiha Saïdi (9ème sur la voix, 38.187 voix, 5ème effective en voix)
se confirment également. Fatiha Saïdi bénéficie de la victoire électorale du PS, qui passe de 4 à 7 sièges de sénateurs élus directs par rapport à 2007.

Autre grosse surprise, l'élection probable de Fatima Ahallouch, 16ème sur la liste PS dans le Hainaut, enseignante, ancienne administratrice du MRAX, présidente des Jeunes socialistes de Wallonie picarde.

(14/06 10h45) En fin de compte, dans la circonscription du Hainaut une échevine d'origine turque d'Aiseau-Presles, Ozlem Ozen (7ème de la liste, 2ème - deux fois plus de voix que Rudy Demotte - dans le canton de Châtelet, qui inclut sa commune), a été élue députée, et non Fatima Ahallouch (16ème sur la liste, 4ème dans le canton électoral de Mouscron, où elle milite).


Comme prévu, Nahima Lanjri (CD&V, sénatrice sortante, conseillère communale, d'origine marocaine), est élue à la Chambre à Anvers, tout comme Meyrem Almaci (Groen!, députée sortante, d'origine turque) mais également l'avocate d'origine turque Zuhal Demir, qui fait partie des 8 élus N-VA dans cet arrondissement.

(14/06 10h45) Dans l'arrondissement électoral d'Anvers, les élections de Nahima Lanjri (3ème sur la liste CD&V, 11.952 voix, 5ème en voix, 3ème élue sur 4 grâce au report de la "case de tête"), Meyrem Almaci (tête de liste Groen!, 25.100 voix, 1ère en voix) et Zuhal Demir (4ème sur la liste N-VA, 10.248 voix, 5ème en voix) sont confirmées.

En résumé:

sur 150 députés: 2 députées d'origine turque et quatre (3 femmes, un homme) d'origine marocaine, dont Fatima Ahallouch (PS, Hainaut), Meyrem Almaci (Groen!, Anvers), Zuhal Demir (N-VA, Anvers), Nahima Lanjri (CD&V, Anvers), Rachid Madrane (PS, Bruxelles-Hal-Vilvorde, via la suppléance), Nadia Sminate (N-VA, Bruxelles-Hal-Vilvorde)
(14/06 10h45) sur 150 députés: 3 députées d'origine turque, Meyrem Almaci (Groen!, Anvers), Zuhal Demir (N-VA, Anvers), Ozlem Ozen (PS, Hainaut) et 3 (2 femmes, un homme) d'origine marocaine, Nahima Lanjri (CD&V, Anvers), Rachid Madrane (PS, Bruxelles-Hal-Vilvorde, via la suppléance), Nadia Sminate (N-VA, Bruxelles-Hal-Vilvorde)
+ possibles entrants via la suppléance après la formation d'un gouvernement: David Geerts (SP.A, Anvers, député sortant, d'origine indienne), Meryame Kitir (SP.A, Limbourg, députée sortante), Fouad Lahssaini (Ecolo, Bruxelles-Hal-Vilvorde, député sortant)

(13/06, confirmé 14/06) sur 40 sénateurs élus directs (25 NL + 15 FR): Hassan Bousetta (PS), Fatiha Saïdi (PS) + possible entrante via la suppléance après la formation d'un gouvernement: Fauzaya Talhaoui (SP.A)

parmi les autres sénateurs déjà en place (21 sénateurs de communauté et 10 sénateurs cooptés): Zakia Khattabi (Ecolo), Fatma Pehlivan (SP.A), Olga Zrihen (PS)

vendredi, juin 11, 2010

Police d'Uccle partisane pro-israélienne - réactions de trois parlementaires

rétroactes: http://parlemento.wordpress.com/2010/06/09/plus-de-500-juifs-sionistes-ont-manifeste-a-bruxelles-pour-soutenir-israel/ et plus particulièrement la vidéo


De: El Khanouss A. aelkhannouss@molenbeek.irisnet.be

Objet: Communiqué de presse suite à la manifestation de soutien à l'état d'Israël organisée le dimanche 6 juin 2010.
À: "'EL KHANNOUSS AHMED'" elkhannoussahmed@yahoo.fr>
Date: Jeudi 10 juin 2010, 14h33

COMMUNIQUE DE PRESSE

Ahmed El Khannouss, député régional bruxellois et échevin à Molenbeek-Saint-Jean, dénonce le fait que les forces de police mettent à disposition de l’ambassadrice d’Israël un de leurs véhicules

C’est avec beaucoup de stupeur que j’ai appris que lors de la manifestation de soutien à l’état d’Israël, organisée le dimanche 6 juin 2010, la police de la zone d’Uccle/Watermael-Boitsfort/Auderghem a mis un véhicule à disposition de l’ambassadrice d’Israël en Belgique - suite à une panne du matériel de sonorisation apporté par les organisateurs - afin que celle-ci puisse s’adresser aux manifestants présents devant l’ambassade.

Pour rappel, le 31 mai 2010, l’Etat d’Israël a une fois de plus été en contradiction avec le droit international en prenant d’assaut la flottille internationale en partance pour Gaza dans les eaux internationales.

Il est inutile de rappeler le côté sensible de ce conflit pour lequel les autorités belges doivent adopter une politique de neutralité et de réserve lors de l’organisation de telle manifestation.

Les autorités de tutelles doivent immédiatement demander des explications aux responsables de ce dérapage et s’assurer que cela ne se reproduise plus dans le futur.

Je vais, pour ma part, très prochainement interpeller le Ministre-président du gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, Monsieur Charles Picqué, afin de lui demander des explications par rapport à cet ‘incident’.

Ahmed EL KHANNOUSS

Député régional bruxellois

Echevin à Molenbeek-Saint-Jean




De : rachid barghouti
À : rachid barghouti
Cc : Glineur ; psbruxelles@skynet.be ; El Yousfi ; khalid.zian@cfwb.be ; Ikazban
Envoyé : Thu Jun 10 16:00:56 2010
Objet : Re: communiqué de presse - Françoise Dupuis

COMMUNIQUE DE PRESSE



Manifestation à Uccle : Demande d'enquête


Mon attention a été attirée sur une manifestation sous l'égide du CCOJB qui a eu lieu il y a quelques jours devant l'Ambassade d'Israël sur le territoire de la commune d'Uccle.

D'après mes informations, cette manifestation n'aurait pas été autorisée. Il apparait que la police d'Uccle aurait prêté son appareillage d'amplification sonore, voire un combi de la police pour permettre à l'Ambassadrice d'Israël d'haranguer les manifestants présents.

Ces circonstances sont inacceptables et j'ai demandé au Chef de corps de la zone de police, par ailleurs, présidée actuellement par Mme Payfa, Bourgmestre de Watermael-Boitsfort, d'ouvrir une enquête et de prendre les dispositions nécessaires. Je ne manquerai pas d'évoquer la situation au Conseil de Police.

Enfin, je ne souhaite pas donner plus d'importance à une manifestation qui m'est apparue de nature confidentielle.

Françoise Dupuis

Présidente du Parlement de la Région de Bruxelles-Capitale

membre du Conseil de la Zone de Police d'Uccle, Watermael-Boisfort, Auderghem


******
Avant d'imprimer cet email, réfléchissez à l'impact sur l'environnement, merci.
Clause d'exonération de responsabilité :
http://www.cfwb.be/index.php?id=disclaimer
******





de GENOT Zoe

date 11 juin 2010 15:08
objet Manifestation du 6 juin devant l'ambassade d'Israël - Courrier adressé au chef de corps de la zone de police d'Uccle

Pour info : voici le courrier que j'ai envoyé ce jour au chef de corps de la zone de police d'Uccle concernant l'attitude de la police lors de la manifestation du 6 juin dernier devant l'ambassade d'Israël
(cliquer sur l'image pour l'agrandir)

vendredi, mai 28, 2010

candidats aux législatives fédérales belges de juin 2010

Seuls les sites de listes de partis déjà représentés au parlement sont repris ci-dessous. L'ensemble des listes, y compris celles des partis et coalitions extraparlementaires, seront prochainement mises en ligne sur le site officiel http://www.elections2010.belgium.be/fr/ . Pour les élections précédentes de 2003 et 2007, ainsi que pour les régionales et européennes de 2004 et 2009: http://www.elections2003.belgium.be , http://www.elections2007.belgium.be , http://www.elections2004.belgium.be , http://www.elections2009.belgium.be .

Listes francophones (incluant des candidats germanophones)

CDH "démocrates humanistes", ex-sociaux-chrétiens) http://www.electionsjuin2010.be/

Ecolo http://web4.ecolo.be/?-Elections-federales-2010-

FN (Front National, pas de listes en ligne)

MR (Mouvement Réformateur, libéraux) http://www.mr.be/media/images/content/Listes%20def.pdf

PS (Parti Socialiste) http://www.ps.be/elections2010/


Listes flamandes

CD&V (chrétiens démocrates) http://verkiezingen.cdenv.be/kandidaten



N-VA (droite nationaliste) http://www.n-va.be/kandidaten-senaat



Vlaams Belang (extrême droite) http://www.vlaamsbelang2010.org/8/

mercredi, mai 19, 2010

Bruxelles 30/05 - 10h30 - Edouard Jakhian - Arménie, un génocide qui n'en finit pas...


Dimanche 30 mai 2010 à 10h30


Extrait du communiqué de presse :

Edouard Jakhian, avocat et ancien bâtonnier, s’est distingué, à la tête d’institutions professionnelles nationales ou internationales comme de fondations d’utilité publique telles que la Fondation Bernheim ou la Fondation belge de la Vocation, dans des actions aussi variées que celles destinées à conforter l’indépendance du barreau et du pouvoir judiciaire, à reconstruire une conscience civique, à soutenir la jeunesse, à promouvoir l’entreprise responsable ou encore à apprendre à combattre la pensée convenue.

Edouard Jakhian ne cesse de mettre son expérience professionnelle au service de ces causes justes qui ne sont plus entendues car l’indifférence et la manipulation font leur œuvre. Il en est ainsi du génocide des Arméniens, en 1915, dans l’Empire ottoman qui fait aujourd’hui l’objet d’un négationnisme d’Etat de la part de la Turquie. Quelles sont les causes et les effets de ce génocide et pourquoi continue-il à être nié avec une telle constance? Il abordera le phénomène insidieux du négationnisme dont notre société ne semble pas avoir pris la mesure du trouble social qu’il provoque au point qu’elle hésite à le sanctionner pénalement. Un même sujet à deux faces qui relève d’une préoccupation humaniste et qui permettra de rappeler l’histoire près de trois fois millénaire des Arméniens.

Edouard Jakhian sera présenté par Joël Kotek, politologue, historien belge et professeur de sciences politiques à l'ULB et à Paris. La conférence sera suivie d'un débat et du verre de l'amitié.

5 € / 1 € / gratuit pour les abonnés Wolubilis

Théâtre de Wolubilis - Centre culturel de Woluwe-Saint-Lambert

Avenue Paul Hymans 251, 1200 Bruxelles - Tel : 02/761 60 30

www.wolubilis.be

ASBL Le Pied de la Lettre

v.lozet@woluwe1200.be

vendredi, janvier 15, 2010

Bruxelles 23/01 - 14h-17h - "Zoom sur l'islamophobie dans les médias"

Madame, Monsieur,

Cher-e-s ami-e-s,

Le MRAX a l’honneur et le plaisir de vous inviter à ses 3èmes ASSISES DE L’ISLAMOPHOBIE, le samedi 23 janvier prochain de 14 heures à 17 heures, à la salle Dom Helder Camara (CSC), Rue Plétinckx, 19, à 1000 Bruxelles.

Sous des angles aussi riches que variés, nous traiterons de la place – réelle ou phantasmée – des médias en matière de racisme anti-musulmans.

Dans l’attente de nous y retrouver, … à vos agendas !

Bien à vous,

Radouane BOUHLAL,

Président du MRAX

Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme, et la Xénophobie – www.mrax.be

radouane.bouhlal@gmail.com